topblog Ivoire blogs

26/10/2012

URGENT –MACA: 60 prisonniers politiques dont Alphonse Douati et Laurent Akoun, transférés à Korhogo



maca1(1)car_0.jpg
Prisonniers dans un car à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan.
Le 26 octobre 2012 par IVOIREBUSINESS – Selon les informations en notre possession, une soixantaine de prisonniers politiques emprisonnés à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA), viennent d’être

transférés au Nord de la Côte d’Ivoire pour y purger leurs peines.
Parmi eux, le porte-parole et secrétaire général par intérim du FPI Laurent Akoun (N°2 du parti), et le secrétaire général adjoint du FPI Alphonse Douati (N°3 du parti).
Une cinquantaine d’officiers et de sous-officiers de l'armée ivoirienne y sont déjà détenus dans des conditions inhumaines depuis plus de 17 mois par le régime Ouattara. Le sinistre chef de guerre Fofié Kouakou, Com’zone de Korhogo, devenu célèbre pour avoir fait subir les pires sévices corporels au Président Laurent Gbagbo, est chargé de leurs conditions de détention.
Pour rappel, le chef-rebelle Fofié Kouakou est réputé pour avoir enrôlé des enfants-soldats au sein des Forces nouvelles de Guillaume Soro, et pour avoir tué des centaines de prisonniers en les enfermant dans des conteneurs sous un soleil d’aplomb.

Patrice Lecomte

16/08/2012

Raflés, drogués puis transférés au Mali


15/08/2012
Raflés, drogués puis transférés au Mali
raflés.png
15 août 2012

Des informations en provenance de sources concordantes au sein des FRCI nous révèlent que certains jeunes raflés depuis un moment en Côte d’Ivoire dans le cadre des opérations de ratissage initiées par l’Etat-Major des forces républicaines, sont drogués et transférés dans un camp au Mali.

D’autres sources au Mali nous annoncent des convois réguliers d’individus suspects à bord de véhicules de type « Kia » totalement recouverts, en mouvement à la frontière.

Dieu protège nos parents, amis et connaissances. Soyons tous beaucoup prudents !