topblog Ivoire blogs

08/01/2016

URGENT/ LE MARCHE DE MAN EST PARTI EN FUMÉE ! ( A l'instant )


images.jpg

Une grande partie du grand marché de la ville de Man (ouest montagneux de la Côte d'Ivoire), vient de partir en fumée. Incendie criminel ou de cause électrique? Difficile de le savoir avant les investigations des autorités compétentes.
Ce sont encore les braves populations qui se battent pour leur pitance qui viennent de perdre une grande partie de leurs biens!
Espérons qu'il n' y est pas de pertes en vies humaines!

Abraham Laboriel

22:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marché, fumée, man, incendie

02/03/2015

URGENT-URGENT-URGENT/ MOUVEMENT DE GRÈVE A MAN-Cours arrêtés dans la ville


Grève, mouvement d'élèves, écoles secondaires publiques et privées, Man
Les cours viennent d'être arrêtés (depuis 09 heures) dans le secondaire général public et privé dans toute la ville de Man ce jour 03 Mars 2015. Et pour cause, un mouvement massif d'élèves partis du Lycée Moderne a délogé le reste des établissements publics et privés pour des raisons qui restent généralement inconnues. Car si certains disaient (la majorité) :" On ne sait même pas pourquoi on nous a délogé", d'autres avançaient ne pas comprendre l'attitude des enseignants du public en grève et qui dispensent des cours dans le privé.

Grève, mouvement d'élèves, écoles secondaires publiques et privées, ManEn entendant de recueillir de précises informations un peu plus tard, un constat s'impose; pas de cours dans tous les établissements de la ville de Man ce jour sauf au Lycée Professionnel où les responsables de l'établissement ont pu raisonner les grévistes.

06/06/2013

FETES SCOLAIRES DE FIN D'ANNEE/LES ELEVES DU LYCEE PROFESSIONNEL DE MAN A LEUR MINISTRE DE TUTELLE: Nous voulons retourner aux pieds du mont Tonkpi



Fêtes scolaires,Lycée Professionnel, Man,RETOURNER? mONT tONKPI
Le lycée Professionnel de Man délocalisé à Abidjan au lendemain de la crise sociopolitique de 2002 était en fête le mercredi 29 mai 2013. Cette traditionnelle fête de fin d'année qui s'est déroulée sur le complexe des écoles professionnelles de Koumassi célébrait la 29 e promotion du dit établissement et en même temps la 11e année se sa délocalisation en ce lieu.
Cette festivité,placée sous le haut parrainage du ministre d'Etat, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle s'est déroulée sur 2 jours. La première journée du mardi 28 Mai a été consacrée au sport. Les 2 rencontres de football ont opposé d'une part les Formateurs à leur stagiaire de la promotion sortante à savoir les 3e années. Cette rencontre fut remportée par les plus jeunes c'est-à-dire les élèves par un score de 1 but à 0. Et d'autre part le second match a opposé les stagiaires de Mécanosoudure de la 2e année à leurs condiscilples de la Gestion de Production de 1e année. Remporté par les premiers cités par le même score de 1 but à 0.Fêtes scolaires,Lycée Professionnel, Man,RETOURNER? mONT tONKPI
La deuxième journé, celle du merdredi a été consacrée à la fête à proprement parlée. Après l'installation des invités et l'accueil du représentant du ministred'Etat, le président du Conseil Scolaire M ELEMON KOUASSI en 2e année d'Electrotechnique a ouvert les allocutions. Il s'évertuera à égrainer les difficultés à eux rencontrées en 3 points essentiels que sont:
-Manque de matériel didactique
-Absence de Formateurs dans certaines disciplines
-Insuffisance des salles de classes
Mais le clou de son intervention aura été la demande expresse et pressante faite au représentant du ministre d'Etat M KACOUTIE, sous Directeur dans ledit ministère :" Nous voulons retourner aux pieds des 18 montagnes dès la rentrée prochaine". Ce qui a arraché un tonnerre d'applaudissements à ses camarades présents en grand nombre et qui visiblement attendaient ce désir être exprimée par leur porte-parole.
Après le président du Conseil Scolaire, le Directeur de l'établissement, M FAI GASTON prendra la parole pour d'abord dire le traditionnel AKWABA au représentant du ministre et à tous les autres invités et ensuite exprimer toutes les difficultés à administrer une école délocalisée. " Ce n'est pas que difficile mais c'est réellement difficile M le ministre...", dira t-il en substence. Ce qui n'a pas laissé indifférents Formateurs et élèves qui l'ont soutenu par " un standing ovation". Les interventions ont été closes par M KACOUTIE qui se charge de "transmettre fidèlement les préoccupations de tous à M le ministre d'Etat". IL recevra des mains des Formateurs et de leurs élèves un présent, une horloge murale métallique de plus de 15 Kg magnifiquement fabriquée
Il est bon de souligner que les intermèdes des interventions ont étés assurées en majorité par les élèves qui ont fait montre de leurs qualités artististiques en chantant, dansant et faisant de l'humour. Seul le groupe Ivoire Comédie de Koumassi est venu de l'extérieur pour ajouter son grain de sel à la manifestation.
Le partage du repas et le bal pousière ont mis fin à cette fête de fin d'année qui s'est déroulée sans incidents et accidents, vu qu'elle a été confiée en début au Dieu Tout Puissant par M BOUH, inspecteur de LP Man.
Abraham Laboriel

10/12/2012

Man / Accident mortel du Nonce apostolique: Voici les circonstances du drame



NONCE_0.JPG
Le Nonce apostolique, Ambroise Madtha, représentant le Vatican auprès de l’Etat ivoirien.

Publié le lundi 10 decembre 2012 | L'intelligent d'Abidjan - Monseigneur Ambroise Mathda est décédé le samedi 8 décembre, à Man, dans des circonstances tragiques. Une mort qui touche de plein fouet autant le

monde catholique que diplomatique, deux milieux auxquels l’homme avait dévolu sa vie. Nous révélons ici, les circonstances de cette tragédie qui touche des milliers d’Ivoiriens.

En provenance d’Odienné le samedi 8 décembre dernier où il avait ordonné des prêtres, le Nonce apostolique, Ambroise Madtha, représentant le Vatican auprès de l’Etat ivoirien, a trouvé la mort à 8 km de Man vers 18h. Selon les témoignages recueillis sur place à Gueupleu où l’accident a eu lieu, la voiture de type 4X4 immatriculée 151CMD1 est entrée en collision avec le véhicule Mercedes de Yapo Casimir, agent de Sygfip, qui partait à Touba. Le choc a vraisemblablement été violent de sorte que les deux véhicules ont été endommagés. Un témoin oculaire du nom de L. Alphonse, qui revenait du champ raconte : « La voiture du diplomate a dévié d’abord un motocycliste et s’est retrouvée sur la bande blanche au milieu du macadam nez à nez avec la Mercedes. C’est à ce moment que le drame s’est produit car tous les deux roulaient à vive allure», explique Alphonse. L’agent de Sygfip (démembrement de la Solde) est encore interné au CHR de Man et dit souffrir de son visage endolori. Après le constat de l’équipe médicale, le doyen du corps diplomatique a été déclaré mort. Sa voiture aurait fait plusieurs tonneaux avant d’échouer dans un ravin. En plus du représentant du Pape en Côte d’Ivoire, son chauffeur Oussénou Compaoré a aussi été retrouvé inerte à quelques mètres du véhicule endommagé. Quant aux deux autres occupants de la voiture, leur vie n’est pas en danger selon le service médical. Le préfet et le clergé du diocèse de Man encore sous le choc n’ont fait aucun commentaire. Un avion affrété par l’Etat ivoirien a permis de transférer la dépouille mortelle du Nonce Apostolique qui est arrivée hier 9 Décembre 2012, à Abidjan à 14 heures précises. Le gouvernement ivoirien représenté par le Premier ministre, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, et par plusieurs membres du gouvernement, a aux côtés du Clergé Catholique rendre hommage hier au défunt.

Qui était Monseigneur Madtha ?

Ambrose dit Ambroise Madtha est Evêque. Représentant la curie romaine en Côte d’Ivoire depuis le 8 mars 2008, il était le doyen du Corps diplomatique. Le diplomate papal qui a pris fonction alors que la Côte d’Ivoire traversait la plus grave crise politico-sociale de son histoire n’avait cessé d’œuvrer en faveur de la paix et de la réconciliation entre Ivoiriens. En pleine crise électorale, il avait été l’un des rares diplomates à approcher les deux camps afin de tenter une médiation pour sortir pacifiquement de la crise. Après la crise, lors de la présentation des vœux du corps diplomatique en 2012 au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, il avait dit en substance ceci : «La guerre est finie, chaque citoyen, selon sa condition sociale doit mener une vie calme, épanouie et paisible pour participer au développement de son pays. Cela n’est possible que si les fils et les filles de ce pays sont réconciliés et unis, si les droits que possède chaque individu sont respectés et enfin si la population arrive à sortir de la pauvreté qui prend des proportions inquiétantes dans un pays aux immenses atouts économiques». On se souvient encore que lors de la visite du Président Ouattara au Vatican, c’est Mgr Mathda qui l’attendait au bas de l’échelle à sa descente d’avion. Le Président Ouattara a, dès qu’il a appris le drame, présenté ses condoléances au Pape Benoît XVI pour la perte subie et a dit l’engagement des autorités ivoiriennes à s’investir pour l’unité et la réconciliation afin de traduire leur reconnaissance aux efforts du défunt dans sa lutte infatigable pour la paix en Côte d’Ivoire.

OG, Jean Simon Baar

Réactions...

La nouvelle du décès tragique du Nonce apostolique n’a laissé personne indifférent en Côte d’Ivoire. Plusieurs personnalités ont, de façon spontanée, décidé de réagir et de lui rendre hommage.

Roland Dagher (Conseiller économique et social et industriel ivoiro-libanais) :
«Ayons une pensée pour le Vatican et pour sa famille»
«La mort du Nonce apostolique est une grande perte pour la communauté chrétienne en particulier, et pour la Côte d’Ivoire en général. Le doyen du corps diplomatique, Monseigneur Ambroise Madtha était un grand apôtre de la paix et de l’amour entre les Ivoiriens. Durant ses quatre ans passés en Côte d’Ivoire, il a su amener les filles et les fils de ce pays à s’entendre. Prions pour lui. Ayons une pensée pour le Vatican et pour sa famille. Il n’a ménagé aucun effort pour la réconciliation entre les Ivoiriens. C’était un ambassadeur hors pair pour qui j’avais beaucoup d’admiration. Il a su rester à équidistance avec tous les dirigeants de notre cher beau pays, en leur prodiguant des conseils appropriés. Il venait souvent me rendre visite pendant ma période de convalescence. Je me souviendrai toujours des discussions très riches que nous avons eues ensemble. Je souhaite que son âme repose en paix.»

Noël Akossi Bendjo (Maire du Plateau) : « J`ai été encore plus malheureux de constater son absence à la messe, hier matin ».
«Nonce apostolique accrédité en Côte d`Ivoire depuis le 8 mars 2008, une nomination du Saint-Père de l`Eglise catholique, Benoît XVI, il était ainsi le doyen du corps diplomatique et reste un des principaux acteurs de la médiation durant la crise postélectorale. Bouleversé par cet évènement tragique, j`ai été encore plus malheureux de constater son absence à la messe, hier matin. J`adresse mes sincères condoléances et celles des populations de la commune du Plateau à toute l`Eglise Catholique, à tous les Chrétiens, à toute la Côte d`Ivoire qui perd un grand ami, à tout le corps diplomatique et à la communauté indienne vivant dans notre pays. En effet, Mgr Ambroise Madtha naquis à Belthangady, en Inde, le 2 novembre 1955. Pour information, il avait été ordonné prêtre depuis le 28 mars 1982 et il était titulaire d`un doctorat en droit canonique. Après avoir intégré le service diplomatique du Saint-Siège en juin 1990, il avait travaillé auprès des représentations pontificales au Ghana, à El Salvador, en Géorgie, en Albanie et comme chargé d`affaires en Chine. Cet homme de Dieu parlait anglais, espagnol, albanais, russe, italien, allemand, chinois et bien sûr français. À la mémoire d`une personne pour qui j`ai du respect: le soleil s`est couché sur une vie bien remplie mais il continue de briller dans le jardin des souvenirs. Sincères Condoléances».

Albert Koenders numéro un de l’Onuci: «Sa disparition laisse un grand vide parmi nous»
«J’ai appris avec tristesse la nouvelle du décès du Nonce apostolique en Côte d’Ivoire, Monseigneur Ambroise Madtha, survenu le samedi 8 décembre 2012, dans un accident de la circulation à Biankouma. La disparition de Monseigneur Madtha, doyen de la communauté diplomatique en Côte d’Ivoire, laisse un grand vide parmi nous. Il sera profondément regretté. Je voudrais rendre hommage au travail important de cet homme de paix, avec qui j’ai eu le privilège de travailler étroitement. Monseigneur Madtha a perdu la vie alors qu’il effectuait avec passion sa mission au service de la promotion de la tolérance religieuse. J’adresse mes profondes condoléances au Saint-Siège, à l’Eglise, ainsi qu’à sa famille et ses proches».

Bayo Lynx, correspondant régional

16:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : man, accident, mortel, nonce, apostolique