topblog Ivoire blogs

30/09/2013

LES COMMERCANTS DEGUERPIS MANIFESTENT CONTRE LES AUTORITES A KOUMASSI (ABIDJAN)




Commerçants, vendeurs,manifestations, Koumassi,Abidjan"On veut vendre ! On veut vendre ! On veut vendre ! " Tels étaient les cris de douleurs et de détresse de ces braves femmes toutes tendances politiques confondues. Et pour cause, le ministère de la salubrité via la mairie de Koumassi a déguerpi vendeurs et vendeuses aux abords des voies. Avec des sifflets à la bouche et de vielles assiettes en mains pour certains pour faire beaucoup de bruits, et des pancartes en mains pour d'autres, ces propriétaires de petits commerces manifestent depuis 9 heures ce jour 30 septembre 2013 dans la commune de Koumassi pour se faire entendre des autorités municipales. Ce qui perturbe la circulation. Sous le regard impuissant des forces de l'ordre qui ne pouvaient que canaliser la manifestation.
Commerçants, vendeurs,manifestations, Koumassi,Abidjan
A l'heure où nous mettions sous presse la manifestation se poursuivait encore. Affaire à suivre.

18/06/2013

FETES SCOLAIRES DE FIN D'ANNEE/LES ELEVES DU LYCEE PROFESSIONNEL DE MAN A LEUR MINISTRE DE TUTELLE: Nous voulons retourner aux pieds du mont Tonkpi



Photo-0014.jpg

Le lycée Professionnel de Man délocalisé à Abidjan au lendemain de la crise sociopolitique de 2002 était en fête le mercredi 29 mai 2013. Cette traditionnelle fête de fin d'année qui s'est déroulée sur le complexe des écoles professionnelles de Koumassi célébrait la 29 e promotion du dit établissement et en même temps la 11e année se sa délocalisation en ce lieu.
Cette festivité,placée sous le haut parrainage du ministre d'Etat, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle s'est déroulée sur 2 jours. La première journée du mardi 28 Mai a été consacrée au sport. Les 2 rencontres de football ont opposé d'une part les Formateurs à leur stagiaire de la promotion sortante à savoir les 3e années. Cette rencontre fut remportée par les plus jeunes c'est-à-dire les élèves par un score de 1 but à 0. Et d'autre part le second match a opposé les stagiaires de Mécano soudure de la 2e année à leurs condisciples de la Gestion de Production de 1e année. Remporté par les premiers cités par le même score de 1 but à 0.Photo-0013.jpg
La deuxième journée, celle du mercredi a été consacrée à la fête à proprement parlée. Après l'installation des invités et l'accueil du représentant du ministre d'Etat, le président du Conseil Scolaire M ELEMON KOUASSI en 2e année d’électrotechnique a ouvert les allocutions. Il s'évertuera à égrainer les difficultés à eux rencontrées en 3 points essentiels que sont:
-Manque de matériel didactique
-Absence de Formateurs dans certaines disciplines
-Insuffisance des salles de classes
Photo-0016.jpg
Mais le clou de son intervention aura été la demande expresse et pressante faite au représentant du ministre d'Etat M KACOUTIE, sous Directeur dans ledit ministère :" Nous voulons retourner aux pieds des 18 montagnes dès la rentrée prochaine". Ce qui a arraché un tonnerre d'applaudissements à ses camarades présents en grand nombre et qui visiblement attendaient ce désir être exprimée par leur porte-parole.
Photo-0030.jpg
Après le président du Conseil Scolaire, le Directeur de l'établissement, M FAI GASTON prendra la parole pour d'abord dire le traditionnel AKWABA au représentant du ministre et à tous les autres invités et ensuite exprimer toutes les difficultés à administrer une école délocalisée. " Ce n'est pas que difficile mais c'est réellement difficile M le ministre...", dira t-il en substance. Ce qui n'a pas laissé indifférents Formateurs et élèves qui l'ont soutenu par " un standing ovation". Les interventions ont été closes par M KACOUTIE qui se charge de "transmettre fidèlement les préoccupations de tous à M le ministre d'Etat". IL recevra des mains des Formateurs et de leurs élèves un présent, une horloge murale métallique de plus de 15 Kg magnifiquement fabriquée.
lycéé pofessionnel de man,abidjan,koumassi,fête,scolaires,fin d année
Il est bon de souligner que les intermèdes des interventions ont étés assurées en majorité par les élèves qui ont fait montre de leurs qualités artistiquement en chantant, dansant et faisant de l'humour. Seul le groupe Ivoire Comédie de Koumassi est venu de l'extérieur pour ajouter son grain de sel à la manifestation.
Le partage du repas et le bal poussière ont mis fin à cette fête de fin d'année qui s'est déroulée sans incidents et accidents, vu qu'elle a été confiée en début au Dieu Tout Puissant par M BOUH, inspecteur de LP Man.
Abraham Laboriel