topblog Ivoire blogs

07/07/2012

France : Abel Naki, président du CRI-Panafricain, lance la "caravane de la liberté" depuis LILLE


cri1.jpg
Une banderole du CRI-panafricain.
Publié le samedi 07 juillet 2012 | IVOIREBUSINESS LILLE – Le président du CRI-Panafricain Abel NAKI comme promis, a lancé depuis hier à LILLE, la « Caravane de la Liberté » qui le conduira dans toute la France.

Cette caravane a pour but de soutenir le Président Laurent Gbagbo dont le procès s’ouvre à La Haye le 13 août 2012. Elle vise aussi à expliquer à l’opinion internationale que le régime Ouattara est une dictature tyrannique, qui arrête et tue chaque jour les militants pro-Gbagbo, et qui n’a que faire de la réconciliation nationale.

C’est sur le parvis de la mairie de Lille que s’est fait le lancement de cette caravane.
Plusieurs banderoles étaient déployées par la centaine de patriotes présents, et sur lesquelles on pouvait lire "Laurent Gbagbo Président légal et légitime de la République de Côte d`Ivoire".
Lille, ville du Nord de la France est symbolique à plus d’un titre.
"Le nord c`est symbolique parce que la rébellion chez nous a commencé dans
le nord de la Côte d`Ivoire", dira à ce effet Abel Naki.
"A Lille aussi, il y a Martine Aubry, qui est socialiste. Comme Laurent
Gbagbo, c`est une socialiste, une démocrate", a-t-il ajouté.
La caravane se déplacera dans toute la France du 6 juillet au 11 août 2012, avec à chaque fois le même refrain : Exiger la libération de Laurent Gbagbo et des prisonniers politiques, le retour des exilés politiques, le retour de la démocratie et de l’Etat de droit, la bonne gouvernance, la réconciliation nationale en Côte d’Ivoire.

Mireille (Mimi) Kouamé

14/03/2012

DIEU REPOND AU CRI SILENCIEUX DU PEUPLE


JESUS en prière.jpg
Un cri peut il être silencieux ? A priori ; non ! Lorsque nous savons qu’un cri est une émission de son. Mais il peut arriver que la trop grande peur ou la vive douleur étouffent le cri. Le limitant ainsi au niveau du cœur. Celui-ci hurle donc et gémit. Mais malheureusement ces sons ne restent qu’au niveau du cœur qui reste silencieux dans la douleur.
Tel est le cri de cœur des peuples du Tiers Monde aujourd’hui et particulièrement des Africains et plus particulièrement des Libyens et des Ivoiriens. Le niveau de douleur est à son paroxysme. Alors on feigne ne pas souffrir, surtout à cause de l’imprévisibilité de celui qui est en face.
Et pourtant c’est ce genre de cri qu’entend le Tout Puissant, celui qui a créé le ciel et la terre. Surtout lorsque ce cri est celui du cœur innocent et des mains sans tâches.
Peuples du Tiers Monde, ton cri silencieux parviendra au Sauveur, à ton DIEU. Ainsi poindra à l’horizon le salut et la délivrance totale.