topblog Ivoire blogs

15/12/2012

Bondoukou/Soko : Un affrontement fait 7 blessés


546859_4317582351001_1647939925_n_2.jpg
Image d'archives. Affrontement populations-FRCI à ABOBO lors de l'opération déguerpissement.

Publié le samedi 15 décembre 2012 | Le Démocrate - Le village de soko dans la sous-préfecture de Bondoukou a été le théâtre d’un affrontement hier vendredi. Au centre de cette

bagarre ragée un litige opposant transporteurs et populations sur la création d’une gare routière dans ledit village. Selon notre source la population a décidé de créer une gare routière afin de profiter de la desserte du village comme cela se fait dans toute les villes frontières. Le cas de Noé au sud d’Abidjan ayant été cité en exemple. Mais les transporteurs voyant que cela va constituer pour eux des charges supplémentaires se sont farouchement opposés à ce projet. Hier vendredi, les deux parties se sont livrées à une bagarre faisant sept blessés. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour limiter les dégâts.
G.T

27/11/2012

Yopougon-Zone industrielle - Le cargo de la Maca se renverse : 47 blessés graves



maca1(1)car_2.jpg
Cargo de prisonniers devant la MACA. Image d'archives.

Publié le mardi 27 novembre 2012 | Notre Voie - Le fourgon cellulaire de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan(Maca) en partance pour les tribunaux de 1ère instance de Yopougon et du Plateau

s’est renversé hier matin, à 7h22mn à l’entrée de la zone industrielle de Yopougon. Selon des sources pénitentiaires, l’accident a causé 47blessés graves et le véhicule de la prison réduit en épave. Comment en est-on arrivé à cet accident où l’on a frôlé le pire ? A en croire les témoignages, tôt le matin, le fourgon cellulaire de la Maca avec à bord 37détenus et une dizaine de gardes pénitentiaires démarre en trombe du pénitencier de Yopougon. «Lorsque le fourgon n’a pas d’escorte comme cela a été le cas ce matin (Ndlr, hier), le véhicule roule à vive allure afin de déjouer les plans d’attaques d’éventuels agresseurs sur les tronçons empruntés. Malheureusement, parvenu au niveau de l’entrée de la zone industrielle de Yopougon, appelé communément la ferraille, le chauffeur qui a appuyé à fond sur l’accélérateur, est surpris par le barrage des Frci. Dans sa tentative d’éviter les soldats, le cargo se retrouve nez à nez avec une voiture sortie subitement de la zone. Mais le poids des 37détenus à l’arrière du fourgon a raison de la cabine dans laquelle se trouvaient le chauffeur, le chef de bord, son adjoint et d’autres gardes », a indiqué un agent de la Maca, sous le couvert de l’anonymat. A l’en croire, le fourgon cellulaire qui roulait à grande vitesse, a fait tonneau et s’est retrouvé dans le décor. Le chef de bord adjoint, Blé Doua, a eu les mains fracturées. Le détenu politique Séry Gnagba Samson, placé sous mandat de dépôt le 14/03/2012 pour atteinte à la sûreté de l’Etat et qui se rendait à une audition au 8ème cabinet d’instruction du parquet du Plateau dirigé par le juge Makouény, souffre d’un traumatisme crânien. Les 36 autres prisonniers s’en sont sortis avec de graves blessures également à divers niveaux ainsi que des gardes. Au total, l’on dénombre 47blessés. Alertées, les forces de police et de la gendarmerie se sont rendues promptement sur les lieux et ont sécurisé l’espace de l’accident. Aucune évasion ni agression n’a été constaté. Les victimes ont été évacuées au Chu de Yopougon sous bonne escorte pour recevoir des soins. Les 37détenus allaient pour des jugements et des auditions en cabinets d’instruction. Cet accident a d’ailleurs perturbé la tenue des audiences hier.

Didier Kéi