topblog Ivoire blogs

20/11/2012

ETUDE BIBLIQUE / THEME : LES CONSEQUENCES DE L’ESCLAVAGE D’IRSAEL SUR LA NATION JUIVE ET LES AUTRES PAYS ET SUR LA VIE DU CHRETIEN



Etude bibilique,Israel,esclavage,Egypte,juif,autres pays,chrétins
Historique
Israël est un état d’Asie, au bord de la méditerranée.
Sa superficie est de 21 000 km2 soit à multiplier par 15 pour atteindre celle de la Côte d’Ivoire.
Le nombre de ses habitants est de 6 172 000 soit trois fois moins celle de la Côte d’Ivoire.
L’unité monétaire est le shekel égal à 1,40 FCFA.
Pour l’histoire ; il faut dire que Israël a connu plusieurs dispersions à travers le monde.
Et ce, depuis la Tour de Babel suite au funeste projet des hommes d’atteindre DIEU (Gen 11). En ce moment, il n’y avait qu’une seule langue sur la terre. DIEU descendit donc pour les disperser en divisant cette langue en plusieurs pour ne plus que les gens s’entendent (Gen11:9)
Après ce premier « choc » avec les hommes, Dieu va susciter un homme de fois : Abraham qu’il va à juste titre appeler son « ami ». C’est de ce dernier que naîtra Joseph, non sans passer par Isaac et Jacob. Joseph est vendu comme esclave à des commerçants partant pour l’Egypte.
C’était environ en l’an 1650 Av JC. De celui-ci sortira un peuple nombreux qui endurera les plus durs moments de son existence par une oppression odieuse et avilissante. Mais DIEU dans son amour interviendra par Moise pour délivrer Israël en l’an 1200 Av JC.
Même une fois sur ses terres, Israël ne sera pas encore au bout du tunnel car il subira des cas de déportations, des captivités et des invasions. En voici quelques unes :
-occupation d’Israël par Tiglath Pilézer en 735 Av JC sous le roi Pékach.
-prise d’Israël par Sargon II en 721 Av JC sous Osée avec qui le royaume d’Israël prendra fin.
-captivité d’Israël en Assyrie en 700 Av JC
-invasion d’Israël par Pharaon Néco en 609 Av JC
-première déportation en 605 Av JC
-deuxième déportation en 597 Av JC
-troisième déportation en 586 Av JC
(par Nébucadnestar)
NB : Israël était divisé en ce moment en deux royaumes :-Israël : 10
- Juda : 2 (juda et siméon)
Israël actuel résulte du partage de l’ancienne Palestine. Il s’étend sur des régions de climat méditerranée au Nord et pratiquement désertique pour le reste.
Quelques définitions :
-captivité : état d’une personne détenue dans une prison ou dans un camp
-déportation : peine qui consiste à exiler un condamné dans un lieu déterminé en le déplaçant de chez lui, c’est un transfert
-invasion : action d’envahir un pays avec une force armée, cela peut être accompagné d’un combat et retrait avec possibilité d’otages.








Introduction

L’être humain veut toujours être béni .Seulement, il oublie très souvent que le chemin de la bénédiction est parsemé d’obstacles qu’il faudra franchir par la foi et l’obéissance au Seigneur DIEU TOUT PUISSANT. C’est pourquoi de manière très claire Il précise les bénédictions et les malédictions en Deut 28 non sans relever des avertissements en Lév
26 :14-15. Il va plus loin en précisant ce qui arriverait en cas de désobéissance ; les châtiments : la détresse, la sécheresse, les animaux sauvages, la peste, la famine et l’exil selon Lev 26 :15-32.
Mais force est de remarquer que nous ne tenons pas souvent compte de ces châtiments dans nos agissements. Israël faisait ce qu’il voulait, quand il voulait, exemple du veau d’or. Ce qui va obliger le Seigneur DIEU à prévoir explicitement l’exil et la dispersion aux châtiments en cas de désobéissance selon Lévi 26 :33. Or des conséquences très positives influenceraient la vie d'Israel en général et celle du chrétien en particulier en cas d’obéissance.
Quelles sont ces conséquences ? Mais à quelles conditions ?
Avant de répondre à ces questions, voyons la vie d’Israël en Egypte.

I- VIE D’ISRAEL EN EGYPTE

Israël a vécu pendant 430 en Egypte, et ce à partir de Joseph.

1-Comment ce peuple vivait-il ?
Le peuple était livré à la servitude, à l’esclavage. Qu’est ce que l’esclavage ?
C’est un état, la condition d’un esclave ou encore l’état de ceux qui sont sous une domination tyrannique. C’est aussi une dépendance étroite de quelqu’un à l’égard d’un autre, ou de quelque chose.
Rappel : Historique de l’esclavage
La pratique de l’esclavage remonte à l’antiquité. Principal outil de travail et d’objet du grand commerce, les esclaves sont alors des prisonniers de guerre et les individus les plus pauvres de la société. Au moyen âge l’esclavage se maintient jusqu’au Xe s en occident ainsi que dans le monde musulman. A partir du XVIe s, il permet l’exploitation économique de l’Amérique avec le développement de la traite des noirs.
Stigmatisé au XVIIIe s, l’esclavage est aboli par l’Angleterre en 1963, par la France en 1848 (à l’initiative de Victor Schoelcher), par les USA en 1865 (suite à la guerre de cessession), par le Brésil en 1888, puis condamné par la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

2-Qu’est ce qui caractérise un esclave ?

Ce sont :
- la privation de liberté (ici l’esclave est considéré comme un instrument économique pouvant être vendu ou acheté et qui est sous la dépendance d’un maître).
-la dépendance totale d’une tierce personne
-la soumission entière à quelqu’un ou à quelque chose
Remarque : ces caractéristiques dépeindent l’état de quelqu’un qui n’est pas affranchi par Christ et qui est sous la dépendance du diable, il est esclave du diable.




3-En quoi se résumaient les travaux ?

On peut lire cela tout au long des chapitres 1 à 12 d’Exode.
Il faut tout de suite dire que ces travaux étaient pénibles, alors là très rudes. Exode 1 :11-14.
Les travaux, c’est tout ce qu’on peut imaginer : la maçonnerie, la menuiserie, l’architecture, la construction des routes (à la main avec des pioches) etc...Ainsi de grandes villes ont été bâties, sans oublier les pyramides et les grands entrepôts et magasins qui servaient de lieu de stockage.
Plus on avançait dans le temps, plus les travaux augmentaient et la souffrance aussi .EX 5 :18
La cruauté avait tellement gagné le cœur de Pharaon qu’il avait oublié qu’il existait un DIEU. EX 5 :2.
Face à toute cette méchanceté du Pharaon qui ne réagissait pas positivement malgré les plaintes d’Israël (Ex 5 :20-21), DIEU va manifester sa compassion (Ex 4 :23-25) et annoncer la libération, Ex 6 :6.
Cette libération sera effective sous la conduite de Moïse après que le Seigneur ait montré et démontré sa puissance par les plaies qui ont frappé l’Egypte.

II-CONSEQUENCES DE L’ESCLAVAGE

Comme nous le savons, l’esclavage dévalorise l’être humain. L’humiliation, l’avilissement et la perte de toute considération sociale accablent l’esclave etc.…
Outre cet aspect moral et social, nous pouvons relever des conséquences matérielles pour Israël et spirituelles pour le chrétien en général.
DIEU étant souverain, IL sait pourquoi la libération s’est passée ainsi sous la conduite de Moise préfigurant Christ, et ce malgré la désobéissance des israélites.
Avant de bénir Israël, il fallait que DIEU rassemble ses enfants sur la terre promise : Canaan et IL l’a fait. On peut le lire dans Deut 30 :3-4 ; Es 11 :12 ; 43 :5 Jér 32 :37 ; Ap 20:8.
Effectivement Israël est revenu des captivités babyloniennes, assyriennes jusqu’au 20ième siècle c’est-à-dire en 1948, date de la reconnaissance officielle de la Nation juive par l’ONU (avec comme premier président CHAIM WEIZMAN, grand homme politique de son temps). La Côte d’Ivoire avec son premier président Houphouët Boigny a aussi reconnu cette nation d’Israël, c’est pourquoi DIEU ne lâchera pas la Côte d’Ivoire car qui bénit Israël est béni.
Remarque : L’ensemble du bloc musulman de l’Asie n’a pas reconnu la nation juive d’où les conflits interminables appelés « guerres israélo-arabes ».
Comme conséquences matérielles sur Israël, ont retiendra entre autres :
- le retour effectif des juifs sur leur terre jusqu’à ce jour
- la consolidation de la Nation d’Israël, l’amour de la patrie et des intérêts
- les grands savants du monde sont juifs ou ont au moins un des parents d’origine juive, ceux-ci travaillent dans les stations de navettes spatiales russe et américaine.
David a été un grand roi malgré ses faiblesses humaines ; Salomon a été le plus grand sage de la terre ; Betsaleel, Oholiab, de grands hommes habiles, Ex 36 :1
- au plan militaire, Israël bien que petit pays est très grand de par son armement puissant qui défie les grandes puissances militaires au monde. A telle enseigne que personne ne peut lui déclarer la guerre aujourd’hui.
Israël a connu six grandes guerres de 1948 à 1975. Et il est bon de relever que toutes ces guerres ont été rempotées par Israël.
- en matière de communication, Israël a l’un des systèmes de communication le plus performant au monde. A tel point que la CI a eu recours à Israël tant sur ce plan que militairement
- au plan agricole, Israël est dans le désert mais pratique l’agriculture par l’irrigation depuis la méditerranée. L’agriculture fournit du blé, du coton, de l’huile d’olive et surtout divers fruits (agrumes, avocats)
La pauvreté du sous-sol (recelant de phosphate) explique l’absence d’industries lourdes. Mais des branches spécialisées se sont implantées à TEL AVIV, JAFFA et HAIFA, favorisées par la présence de capitaux étrangers (américains) mais surtout par la qualité de la main d’oeuvre.
- au plan touristique, Israël regorge de sites très visités aujourd’hui tels que la montagne des oliviers, le temple de Jérusalem, le mur des lamentations, des musées où sont conservées des souches des Ecritures (papyrus, pierres et autres)
Tous ces atouts favorisent l’économie même si le pays reste déficitaire compte tenu des charges militaires et du coût de l’intégration des immigrés venus nombreux de l’ex URSS depuis 1990.
(On pourrait citer plein d’autres ex et donc s’il y a des gens qui ont des informations, elles seront les bienvenues)
D’une manière ou d’une autre, les déportations, les captivités ont favorisé l’expansion de l’Evangile et de la connaissance du DIEU d’Israël, ex de Naaman le chef d’état major de l’armée syrienne atteint de lèpre et qui fut guérit grâce à la servante juive (esclave) qui a témoigné de la puissance du DIEU d’Israël, 2Rois5 : 1-19. Et donc un syrien bénéficie de la grâce de DIEU par le biais d’une esclave juive. Autre ex ; celui de Joseph qui est emmené comme esclave en Egypte :
1°) à cause de lui, la maison de Potifar prospère
2°) quand il est en prison, la puissance du Dieu d’Israël est manifeste
3°) à cause de l’intelligence et la sagesse que DIEU lui a données, l’Egypte a pu éviter sept ans de famine
4°) émergence d’une intelligentsia : même étant en Egypte comme esclaves, les juifs ont construit les plus beaux édifices historiques représentant le symbole des égyptiens : les pyramides.

CONCLUSION

ISRAEL, depuis le retour d’Egypte a retrouvé sa terre natale et est devenue plus forte en 1948 par rapport aux expériences amères vécues et à cause de l’intelligentsia suscitée par le Seigneur.
Aujourd’hui les juifs représentant un peu plus de 75% de la population comptant une notable minorité arabe (20%) et 5% de mélange. Tout ceci parce que Israël a fini par accepter l’épreuve du Seigneur. Car il y a bénédiction et succès lorsque l’épreuve est acceptée et considérée comme un effet de la volonté de DIEU. Ex 15 :27 ; Ps 1 :3 ; Ps 92 :13.C’est pourquoi l’étude pourrait aussi être intitulée « Tout ce que DIEU fait est bon ».
Frères et sœurs, la rédemption qui est un paiement d’un prix, une rançon donnée pour la libération d’un individu l’a été d’abord par Israël ensuite pour. Israël a été racheté de l’esclavage, Ps 74 :2 et Ps 130 :78.
Nous aussi sommes rachetés car JEUS CHRIST rédempteur a payé le prix pour nous étant donné qu’Il avait le droit de rachat. Cette rédemption sera totale en nous lors de notre résurrection, Rom 8 :11 ; Rom 23 :1.Elle est en réalité constitué de trois étapes :
1-la rédemption par le sang Ex 12 :12-13
2-la rédemption par la puissance Ex 12 :37-51
3-la rédemption par l’expérience Ex1522 et Ex19 :25(DIEU satisfait la faim et la soif d’Israël).
L’expérience difficile, amère, nous prépare plus à la délivrance. Le secret pour y parvenir : la persévérance dans les voies du Seigneur. Accepter patiemment les épreuves en attendant le temps du Seigneur JESUS. Car il est bon d’attendre en silence le secours de l’Eternel !!! Lam3 :26-27.
Bien aimé si tu es converti en JESUS, ta présence dans un lieu doit avoir une influence positive sur l’environnement où tu te trouves !

QUE LE NOM DE JESUS SOIT BENI !

08/11/2012

URGENT- Religion: Eglise des ASSEMBLÉES DE DIEU de Cocody injustement détruite par le ministre Cissé Bacongo. Les fidèles dans le désarroi!



Eglise 033.jpg
Grand portail d
Grand portail d'entrée de Eglise des ASSEMBLÉES DE DIEU de Cocody détruit par des BullDozers emmenés par le ministre Cissé Bacongo.

Le 08 novembre 2012 par Correspondance particulière - COMMUNIQUE D’UN MEMBRE DE L'EGLISE DES ASSEMBLÉES DE DIEU DE COCODY
A IVOIREBUSINESS
M. VABE,

Votre site d'informations est un site crédible et je tiens à vous porter les informations ci-après corroborées par les vidéos que je vous envoie en fichier joint:

L'église des Assemblées de DIEU de Cocody est située sur la route de la riviéra Golf non loin de la résidence Mme Thérèse Houphouet Boigny. De l'autre côté de la voie principale se situe l'Université de Cocody.
Avec l'avènement du gouvernement Ouattara, il a été décidé la restauration de l'Université de Cocody dont les travaux ne sont toujours pas achevé!
M. Cissé Bacongo, Ministre de l'enseignement supérieur prétend que le site qui abrite l'église et juste à côté la brigade de gendarmerie et le district de police de Cocody appartient à l'Université.
C'est dans ce cadre qu'il a fait venir des catepillars sans prévenir afin de démolir le temple. A la vue du titre de propriété détenu par l'église, M. Bacongo s'est ravisé et est revenu plus tard pour dit-il récupérer une parcelle du terrain, selon les plans qu'il détient.
C'est ainsi que sans prévénir, il a de nouveau fait venir des engins pour la destruction d'une partie de la clôture comme vous le voyez sur la vidéo que je vous envoie, ce mardi 06 novembre 2012 (hier)!
Il faut noter que le responsable des travaux de destruction ne détient aucun papier, mandat du Ministère de la Construction et de l'Urbanisme (habilité selon le droit à le faire) mais il lui a été demandé de façon expresse par le Ministre Bacongo (présent sur les lieux la veille à 19h, à l'instar de l'église).
Ce dernier estime que malgré le titre de propriété détenu par l'église, il veut tout de même s'accaprer cette parcelle du terrain tant convoité: il s'en moque éperdument et le signifie aux responsables de l'église. Pour couronner le tout, il veut opérer en pleine nuit, ce qui nous a conduit à faire des rondes!
ce matin (mercredi 07 novembre 2012), il a de nouveau fait venir des engins mais lesdits engins ont essuyé l'opposition des fidèles qui étaient sur le terrain afin d'empêcher cette mascarade et cette tentative de spoliation.
JE VOUS PRIE DE NOUS ENVOYER L'UN DE VOS CORRESPONDANTS AFIN D'ECLAIRER LE MONDE SUR LES BASSESSES D'UN POUVOIR ATTERRE!
une conférence de presse est prévue ce jour!
L'ONUCI a été informé, les différents médias nationaux et internationaux egalement!!!
Peut on en Côte d'Ivoire casser une mosquée?!
en outre, on nous traite d'église ayant soutenu le régime de Gbagbo!

UN MEMBRE INFLUENT DE DE L'EGLISE DES ASSEMBLEES DE DIEU DE COCODY

TEMOIGNAGE DE Anicet Benahy KOUAKOU, MEMBRE INFLUENT DE L'EGLISE DES ASSEMBLEES DE DIEU DE COCODY A IVOIREBUSINESS
225 09 75 65 54
Bonjour,

Je suis une fidèle de l'Eglise des ASSEMBLEES DE DIEU DE COCODY CENTRE, sise derrière la brigade de Gendarmerie.

Cette église a entrepris un vaste chantier d'achèvement de son temple sur un terrain qu'elle a acquis en toute légalité et pour lequel elle dispose de tous les documents attestant sa propriété légale.

Nonobstant ces faits, CISSE BACONGO décide de détruire cette église sous prétexte qu'une partie de ce terrain appartiendrait à l'UNIVERISTE DE COCODY située de l'autre côté de la route.

Le plus choquant, c'est qu'il n'a aucun document qui le prouve et il se targe de dire que nous sommes dans un pays de non droit et qu'il fait pleuvoir la pluie et le beau temps.

Je vous prie de dépêcher en toute urgence une équipe sur place ce jour, ( un article sur le sujet est même paru dans SOIR INFO.

Anicet Benahy KOUAKOU

22/10/2012

MESSAGE : NE MÉPRISE PAS TON DROIT!




Mathieu,Jacb ,Esau ,droit,mépriser

Lecture : Math 1 : 2
Généralités

Ce texte soumis à notre étude est tiré de l’Evangile selon Mathieu. C’est le premier livre du Nouveau Testament. Il a été écrit en environ l’an 50 AP JC et ce livre nous présente CHRIST comme le ROI. Que dire de son auteur ? Mathieu était l’un des apôtres du Seigneur JÉSUS. Il avait pour emploi percepteur d’impôts ou publicain au service du gouverneur romain (rappel de la position politique d’Israël, gouverné par Rome). A ce titre Mathieu était mal aimé parce que très embêtant pour les commerçants et les hommes d’affaires qui payaient l’impôt avec lui. Evidemment il volait ceux-ci. C’est dans cet état qu’il va rencontrer CHRIST qui va faire de lui son apôtre.
Mathieu est le seul à parler de « Trône de sa gloire » et c’est le seul des Évangiles où Jérusalem soit appelé « la ville sainte ». C’est l’Evangile du ROI et donc l’Evangile du Royaume.

Introduction

Dans ce premier chapitre, Mathieu nous fait la présentation du ROI en commençant par sa généalogie avant de finir sur le début de sa vie non sans transiter par sa naissance.
Qu’est ce qu’une généalogie ? C’est un dénombrement, c’est la liste des membres d’une famille.
Au plan scientifique, c’est la science qui a pour objet la recherche de l’origine et l’étude de la composition des familles. Dans la présentation de la famille de JC nous avons été attiré par quelque chose d’anormale à savoir qu’on cite ABRAHAM ensuite ISAAC puis JACOB, or celui-ci est jumeau et de surcroît le plus petit selon les Écritures. Pourquoi cela ? Qui est le plus grand ? Et qu’est-il devenu ?
C’est cette situation qui nous a inspiré le thème de notre étude : Ne Méprise pas ton droit ! Qu’est ce qu’un droit ? Pourquoi n’est-il pas bon de le mépriser ? Ou alors quelles sont les conséquences liées à cette attitude ?

I-Définition du droit- Différents types de droits

1°) Définition
Droit vient du mot latin directum qui signifie ce qui est juste
Le droit étant un mot à plusieurs connotations (plusieurs sens), il est bon de signaler que nous nous situons ici dans le contexte de « droits et devoirs » d’un individu en général et du chrétien en particulier.
Selon le petit Larousse, le droit est la faculté d’accomplir ou non quelque chose, d’exiger quelque chose d’autrui, en vertu des règles reconnues individuelles ou collectives, c’est un pouvoir, une autorisation. Exple ; on dit souvent qu’on n’a pas « le droit ou autorisation de » fumer en public ou au bureau, avoir des droits et devoirs, j’ai le droit de…
On pourrait donc dire ici de manière simplifiée que le « droit ou un droit », c’est ce qui nous revient, ce qui nous profite soit de manière naturelle (par héritage), soit de manière légale (selon la loi) ou selon des règles individuelles ou collectives. Exple ; acquérir quelque chose par la force, cas de la boxe. Il existe donc plusieurs types de droits.



2°) Cette liste n’est pas exhaustive. On a :

-les droits des hommes ; la déclaration universelle des droits de l’homme selon laquelle « tout individu quelque soit sa race son origine ou son rang social a le droit à la vie, tous les êtres humains sont égaux entre eux.
-le droit foncier ; concerne la loi sur la terre et son acquisition, tout ce qui peut y être mené comme activité ;
-le droit de propriété et l’héritage
-le droit d’aînesse ; pouvoir du plus grand.
Et c’est justement ce dont il est question dans notre étude.
Il est bon de remarquer ici qu’Esau qui est l’aîné des jumeaux n’est pas mentionné dans cette généalogie. Pourquoi ?
=Il a foulé aux pieds son droit d’aînesse. Gen 25 : 27-34
Comment ? Quelles sont les conséquences ?

II- Quelles sont les conséquences liées à une telle attitude ?

1°) Comment ESAU en est arrivé à là ? Avant de voir les conséquences à proprement parler, voyons comment Esau en est arrivé à là ? Lect Gen 25 : 24-34
=Il a échangé son droit d’aînesse contre un mets parce qu’il avait faim. Esau a banalisé l’acte. Alors que Jacob était au sérieux.
Il nous arrive aussi souvent de banaliser des choses importantes (au plan spirituel) face aux exigences de la chair pour en satisfaire les besoins ou les désirs. Et pourtant selon les Ecritures « la chair et les aliments seront détruits …) selon 1 COR 6 :13. Implicitement, celui qui nourrit l’âme vivra par la foi.
Remarques (sur le droit d’aînesse en Israël à cette époque). Certains avantages étaient liés au droit d’aînesse dans la tribu d’Israël ;
-le chef de famille exerçait l’office du sacrificateur ;
-la lignée d’ABRAHAM (Seth, Sem, Abraham Isaac et Jacob) bénéficiait de la promesse faite en EDEN : l’écrasement de Satan Gen 3-15; à savoir qu’ils sortiraient toujours vainqueurs des combats qu’ils livreraient tant qu’ils demeureraient dans les voies du Seigneur DIEU.
-En vertu du droit d’aînesse ESAU était l’héritier direct de la promesse de bénédiction faite ou accordée à ABRAHAM en Gen 12 :3. Mais il vendit son privilège pour une satisfaction charnelle. Sa naissance ne lui conférait qu’une priorité naturelle. DIEU n’a jamais laissé entendre qu’ESAU était désigné pour transmettre la bénédiction d’ABRAHAM. Soulignons que, quand bien même JACOB voyait le droit d’aînesse de manière charnelle, il faisait aussi une démonstration de foi dans son ambition d’obtenir ce droit. JACOB était conscient que s’il obtenait ce droit, il gagnerait quelque chose !




2°) Conséquences
Les conséquences sont non seulement physiques mais aussi spirituelles :
-physiquement on perd ce qui nous revenait, cas d’ESAU GEN 27 :39-40
Cela entraîne la pauvreté, le déshonneur, en quelque sorte la malédiction, Héb 16 :17
-spirituellement on est rayé du plan de DIEU. Il y a des principes dans la vie avec lesquels on ne s’amuse pas, entre autres : l’héritage, le droit foncier, le droit d’aînesse etc…A propos du droit foncier, les Ecritures déclarent que la terre ne se vend pas à perpétuité (pour toujours) selon Lév 25 :23. Et si d’aventure un parent a vendu une terre ou une propriété, son héritier ou un proche parent a le droit de rachat, c’est-à-dire qu’il peut racheter ce que le père a vendu s’il en a les moyens.
S’il n’a pas les moyens, il est obligé d’attendre le jubilé (50 ans) avant de reprendre ce que le père a vendu, Lev 25 :24-28.
Surtout que nous sommes plusieurs sur la terre, celui qui refuse de rentrer dans le plan de DIEU est automatiquement remplacé par quelqu’un d’autre selon la parole qui dit que « …si nous refusons de louer le Seigneur, il suscitera des pierres à notre place pour le faire… » C’est dire que JC peut transformer n’importe qui pour le mettre dans son plan pour avancer. Ici ESAU, l’aîné naturel n’a pas été mentionné dans l’arbre généalogique de JC et nulle part ailleurs si ce n’est dans Genèse, on ne parlera plus d’ESAU si ce n’est en mal et même le peuple qui est sorti de sa lignée sera ennemi à Israël, ce sont les Edomites venant d’Edom = Esau = Roux (Ex 15 :15).

CONCLUSION

ESAU a méprisé son droit d’aînesse pour de la nourriture, il a été retiré de la lignée du Seigneur JESUS. Tandis que JACOB y est entré par la foi. C’est cette foi que le chrétien doit avoir. Il nous arrive de nous comporter comme ESAU face au monde, faisons attention !!!
Chers frères et sœurs, le droit absolu qui nous revient quant à nous chrétiens, c’est celui du salut, eh oui nous avons droit au salut par la mort et la résurrection de JESUS CHRIST de Nazareth. C’est à un grand prix que nous l’obtenons, par le sang pur et sans tâche de JESUS CHRIST. En préférant donc les plaisirs du monde à savoir l’alcool, la cigarette, le sexe, les maquis et autres, l’occultisme, le fétichisme, la sorcellerie …nous méprisons le salut que le Seigneur nous offre et nous nous engageons ainsi résolument sur la voie de l’enfer.
Accordons donc de l’importance à ce qui nous revient, à ce que DIEU nous donne pour ne pas rater le tournant de notre vie avec le Seigneur.
A titre de comparaison, ESAU représente l’homme naturel, terrestre et charnel, (Héb12 :16-17) et dépourvu de foi. Tandis que JACOB est le prototype de l’homme qui marche selon la foi. Et cette foi lui a fait gagner beaucoup de choses : il a lutté par la foi avec quelqu’un à Ebénézer. Or rien ne présageait que cet homme avait une bénédiction pour lui mais par la foi JACOB lui dit qu’il ne le laisserait pas partir tant que celui-ci ne l’avait pas béni. C’est cela la foi ! Et JACOB deviendra plus tard le père de douze enfants, qui seront les douze tribus d’ISRAEL. AMEN.


08/10/2012

DIEU PARLE (ENCORE) AUX IVOIRIENS MAIS SURTOUT AUX GENDARMES



DIEU,l'Eternel des armées s'est encore adressé à la Côte d'Ivoire hier dimanche 7 octobre 2012 pendant un culte à Yopougon à travers un jeune homme totalement effacé à l'église. Le Seigneur s'est adressé au peuple de Côte d'Ivoire en généra mais aussi aux cors habillés et plus particulièrement aux gendarmes.

" LA RESTAURATION DU PAYS ANNONCÉE DEPUIS LONGTEMPS EST A VOS PORTES. APPROVISIONNEZ- VOUS EN EAU (BEAUCOUP D'EAU) ET EN NOURRITURES. ET SACHEZ QU'IL Y AURA BEAUCOUP DE MORTS MAIS SURTOUT PARMI LES MILITAIRES ET PARTICULIÈREMENT PARMI LES GENDARMES. DITES A VOS PARENTS GENDARMES DE S'Y APPRÊTER CAR CE N'EST PLUS LOIN. QUE TOUS DEMEURENT DANS UN ESPRIT DE PRIÈRE ET DE REPENTANCE CAR C'EST POUR TRÈS BIENTÔT"

24/08/2012

MEDITATION : LA FOI


Lecture : Heb 11 : 1
Introduction
Le livre Hébreux ou alors l’épître aux Hébreux est d’auteur inconnu. Il a été écrit en l’an 68 Ap JC. Plusieurs Docteurs en théologie l’attribuent à Paul vu que l’écriture dans la forme et parfois dans le fond n’est pas loin de celle de ce grand apôtre.
Il est à remarquer que Paul n’a pas marché avec le Seigneur Jésus comme les autres mais il est appelé apôtre à cause de son engagement sans faille pour la cause du Christ après l’avoir vu en esprit sur le chemin de Damas, et ce après avoir été le plus grand persécuteur des enfants de DIEU. Mais surtout, Paul a ouvert plusieurs églises dans différentes contrées où l’accès à l’évangile était parfois difficile. D’où son nom de bâtisseur des églises.
Le message essentiel dans ce livre est axé sur le sacerdoce du Christ. A savoir le service dans l’amour. Car il nous a tellement aimé que « servir » était pour lui normal envers et pour tous. Quel humble serviteur ce Christ ? Et pourtant Roi il était !
Paul également était au service de ce Christ par une confiance telle que sa vie (celle de Paul) pouvait être mise à prix .C’est cette confiance qui est appelée au plan spirituel la FOI.
Qu’est ce que donc la foi ? En qui avoir foi, et quels sont ses caractéristiques ?
Il faut par ailleurs dire que cet écrit a un triple objectif:
1-affermir les juifs devenus chrétiens en leur montrant que le judaïsme était arrivé à son terme.
2-il y avait danger pour les chrétiens de retourner au judaïsme ou de ne pas parvenir à la vraie foi en Christ.
3-d’attirer l’attention de tous les Chrétiens sur la prééminence de Christ.
Définition
Essayons de donner quelques éléments de réponses aux différentes interrogations.

I- Qu’est ce que la foi ?

La Parole elle-même donne une définition très claire de la foi à savoir « c’est une ferme assurance des choses qu’on espère et une démonstration de celles qu’on ne voit pas ».
Les expressions « ferme assurance » et « démonstration » sont les plus importantes de ce verset et un peu plus loin « choses qu’on ne voit pas ».
Or une « ferme assurance » est une certitude, on est assuré de... On est sûr de ce qu’on fait ou sûr de la réalisation d’un projet ou de quelque chose.
La « démonstration » est une preuve détaillée qu’on apporte pour soutenir une hypothèse, c’est en quelque sorte montrer la véracité de quelque chose.
« Les choses qu’on ne voit pas » : c’est ce à quoi on pense, ce qu’ont veut voir se réaliser, ce qu’on souhaite obtenir mais qui n’est pas encore matérialisé.
La foi est donc la certitude qu’on manifeste dans la réalisation de nos vœux ou de nos espérances.
Une chose est d’avoir la foi mais une autre est de savoir en qui avoir foi ?
II- En qui mettre sa foi ?

L’être humain dans sa quête du bonheur est prêt à se donner tous les moyens pour parvenir à ses fins. De ce fait, il suffit qu’on lui dise que le bonheur ou la joie se trouve quelque part pour qu’il y mette une confiance aveugle, sans calculer. Ce qui ne devrait pas être le cas de quiconque se dit enfant de DIEU.
En qui avoir la foi ? La réponse se trouve dans Héb 11 : 6. C’est en DIEU qu’il faut avoir foi et ce par JESUS CHRIST.
Aussi 1Thim2 :5 le dit clairement ; il y a un seul intermédiaire entre DIEU et les hommes, JESUS CHRIST. Mais plus grave; celui qui met sa confiance dans les hommes plutôt qu’en DIEU est déclaré comme maudit !!! (Jér 17 :5).
Après avoir vu en qui mettre sa foi, voyons à présent ce qui caractérise cette foi là.

III- Quelles sont les caractéristiques de la foi ? Ou qu’est ce qui caractérise un homme de foi ?

1°-C’est celui qui a accepté JESUS CHRIST comme Seigneur et Sauveur. Jn 3 :16
2°-C’est celui qui se confie en JESUS dans les moindres détails de sa vie (Ps 37 :3/ Jér 17 :7)
3°-Il n’a peur de rien et n’est pas troublé quelque soit la situation qu’il traverse, Ps 27 :1
4°-Il bénit toujours le Seigneur quelque soit le résultat de ses attentes Ps 63 :5
Application : les hommes de foi, Heb 11 :4 ; Abel, Henoc, Noé, Abraham et Sarah, Isaac, Jacob, Joseph, les parents de Moise, Moise, Rahab etc. .

CONCLUSION

Avoir absolument confiance en Dieu est capital pour notre salut et pour notre bénédiction sur cette terre. Ne pas avoir foi en DIEU est une malédiction pour nous. Par ailleurs DIEU étant souverain nous répond toujours, quand Il veut, où Il veut et comme IL le veut. Ce qui ne devrait en rien altérer notre foi lorsque le Seigneur ne nous exauce pas selon notre souhait. Si tu vois tout de manière pessimiste, tout sera échec devant toi mais si tu saisis toute chose par la foi, de manière positive alors tu auras du succès ! Car il faut toujours compter avec le plan de DIEU pour nous.