topblog Ivoire blogs

05/11/2011

La Côte d'Ivoire est -elle toujours divisée?


DIFFERENTS PRIX DU CARBURANT : La Côte d’Ivoire est-elle toujours divisée ?

Après avoir parcouru 665 kilomètres, c’est-à-dire d’Abidjan à Ouangolodougou (dans le nord de la Côte d’Ivoire), il nous a été donné de constater que les prix des produits pétroliers varient. Et ce en fonction du découpage du pays sous le régime Laurent GBAGBO. Pendant lequel on voyait clairement deux Côte d’Ivoire selon la zone tampon tracée par les français de Jacques Chirac, ex chef d’Etat de la France. A savoir la zone sud dite gouvernementale en son temps et celle nord appelée zone CNO (Centre Nord Ouest).
Aujourd’hui, force est de constater que l’unicité tant prédite avec comme pour condition sine qua non le changement de régime est loin de connaître son effectivité. Et pour cause les prix du carburant sont différents selon la zone dans laquelle on se trouve. Ainsi de d’Abidjan à Tiébissou, le super coûte 774 F et le gasoil 614 F. Tandis que de Bouaké à Korhogo on a 500 F pour le super et 600 F pour le gasoil. Et enfin de FERKE à Ouangolo, 450 F le super et 500 le gasoil.
Et ce n’est pas tout ! Les pièces des véhicules et des engins à deux roues ne sont contrôlées que dans la zone sud. Pendant que c’est la liberté totale aux conducteurs de l’autre côté du pays. Où aussi le coût de la vie est relativement moins élevé. Cette liste n’est pas exhaustive !
Alors question, sommes nous toujours sous l’ancien régime ? Sinon avouons que le nouveau régime ne maîtrise pas et ne peut maîtriser ses hommes !!!

08/09/2011

CHOI, l'homme par qui le scandale arriva en Côte d'Ivoire(Rediffusion)

Il est enfin parti le fameux CHOI! Espérons qu'il parviendra à réunifier les deux Corées (chez lui la bas), lui le faiseur de paix et qui aime les ivoiriens plus que lui même!!!

On ne le dira jamais assez, M. Y. J.CHOI, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Côte d’Ivoire est celui-là même par qui le scandale de la crise dite poste électorale est arrivé. Car plusieurs Ivoiriens s’expliquent mal encore comment cet homme a pu avoir deux attitudes différentes dans le même processus électoral. En effet au premier tour de l’élection présidentielle M. CHOI « certificateur attitré international » de son état est intervenu seulement après la décision du Conseil Constitutionnel (C.C) qui est l’organe juridique suprême de la Côte d’Ivoire. Et contre toute attente, au second tour M. CHOI se prononce avant même que le même C.C ne l’ait fait. Alors même que la CEI (Commission Electorale Indépendante), organe administratif chargé de l’organisation des élections était forclose après ses trois jours francs que lui donnait la loi électorale. Et avait même passé le témoin au C.C comme lui demandait la loi.
C’est donc de manière délibérée que M. CHOI a certifié « son résultat » enlevé on ne sait où, parce que certainement très impliqué dans l’escarcelle des « décideurs mondiaux ». C’est donc en toute conscience que ce monsieur a agi. Et surtout que sa Corée natale est divisée en deux depuis environ un demi-siècle, qu’est ce que cela lui ferait que la Côte d’Ivoire soit divisée, humiliée et bafouée ? M. CHOI doit être aujourd’hui très réjoui et très enchanté de ce qui arrive à notre beau pays qui faisait jadis la fierté de L’Afrique occidentale.
M. CHOI n’avait sans doute pas pensé aux graves conséquences auxquelles il exposait notre pays. Aujourd’hui voici Abidjan saccagée, pillée, humiliée avec des cadavres en putréfaction dans tous les coins de rue.
La Corée du Nord et la Corée du Sud attendent M. CHOI et son oncle BAN KI Moon pour certifier leurs élections, les unifier et les réconcilier tant ils ont fait leurs preuves en Côte d’Ivoire.
Bravo donc à M. CHOI !
Abraham Laboriel

28/08/2011

Quand le monopole occidental frise le cynisme


Quand le monopole occidental en Afrique frise le cynisme.docx

26/08/2011

Ni les avocats ni le droit ne rendront la liberté à GBAGBO


Ni les Avocats ni le Droit ne rendront la liberté au président Gbagbo.docx

22:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : avocats, droit, liberté, gbabgo

Deux Côtes d'Ivoire


Deux Côte d.docx