topblog Ivoire blogs

10/10/2012

SCANDALE A L’AMBASSADE DE CI EN France: ALLY COULIBALY EMBAUCHE UNE COPINE, MEDINA JANINE MARIE, AU SALAIRE FARAMINEUX DE 6700€/MOIS!




Ally_coul_ministre3_2.jpgLE MINISTRE-AMBASSADEUR ALLY COULIBALY.
Le 09 octobre 2012 par IVOIREBUSINESS - L'AMBASSADE AU BORD DE L'IMPLOSION! Quand nous évoquions dans nos récentes publications, après le refus total de l'ambassade de verser les cotisations des employés à l'Etat français, le scandale des 800.000€

gaspillés en 19 mois avant son départ par l'ambassadeur Ally Coulibaly, certains esprits chagrins avaient vite dénoncé un acharnement et un manque de patriotisme, et avaient alors cru bon de nous vouer aux gémonies. Pourtant, nous ne faisions que notre travail. Veiller à ce que l’argent du contribuable ivoirien ne soit pas dilapidé par ceux qui en ont la gestion.

La preuve, nous tombons sur un énième scandale à l’Ambassade de Côte d’Ivoire en France. Avec cette fois encore comme acteurs principaux, l’Ambassadeur Ally Coulibaly aujourd’hui Ministre de l’Intégration africaine, et une égérie du nom de Medina Janine Marie, Remarck.
Avec à la clé, une nouvelle affaire où la mauvaise gouvernance se mêle au népotisme, au favoritisme, au clientélisme et gaspillage de deniers publics. Au cœur de cet énième scandale : L’emploi de Madame Remarck née Medina Janine Marie, amie et proche parmi les proches de l'ambassadeur Ally Coulibaly, embauché par cet dernier à l’Ambassade pour un salaire faramineux de 6735,98€ soit 4.412.067 millions de francs CFA. Un salaire presqu’égal à celui de l'ambassadeur lui-même. En effet, l’Ambassadeur Ally Coulibaly s'est octroyé un salaire compris entre 8.000€ et 10.000€ par mois, un peu plus que le salaire de 7.000€ (5 millions de francs CFA) par mois perçu par son prédécesseur Pierre Kipré.
Alors que Dame Remarck née Medina Janine Marie, n’a pas de statut défini à la Chancellerie. En clair, elle est payée à ne rien faire, avec l’argent du contribuable. Vraiment extraordinaire!

DAME REMARCK MEDINA JANINE MARIE, AMIE D'ALLY COULIBALY, EST PAYÉE 6700€/MOIS, A NE RIEN FAIRE

En effet, embauchée depuis Janvier 2012, Mme Remarck en seulement 9 mois de service touche un salaire équivalant à presque 7000€, soit la paie attribuée aux différents ambassadeurs ivoiriens encore en fonction dans le monde. Pourquoi un tel traitement salarial pour une dame dont le statut n'est pas défini dans le fonctionnement de l'Ambassade? Pourquoi les différentes recherches entreprises au sein des différents services de l'Ambassade pour retrouver cette dernière n'ont point abouti. Seule certitude, son nom est bel et bien mentionné sur la grille des salaires des employés auxiliaires de la Chancellerie.
Pourquoi alors que son statut n'est pas défini, elle est payée cher, avec l’argent du contribuable ivoirien?
Pourtant, des secrétaires, des agents de bureau et d'accueil, des concierges, des chauffeurs... après plus ou moins 15 ans de service, se retrouvent avec des salaires de misère pour des heures de travail bien plus importantes et même excessives.
Les charges de travail sont énormes pour des chauffeurs qui débutent le matin à 9h et finissent les soirs à 23h ou très tard dans la nuit, avec des salaires bas et bloqués, alors qu'ils sont dans leur ascension professionnelle. Aussi, s'il est clair que Monsieur Ally Coulibaly n'est pas le seul responsable du blocage de la carrière professionnelle du personnel de l'Ambassade, il demeure vrai que le mauvais traitement infligé au personnel, aux anciens employés et aux employés locaux depuis son arrivée, mérite d'être évoqué, abordé, et dénoncé ouvertement!

En réalité, pendant que Messieurs Coulibaly Bakary et David André, respectivement concierge après 19 ans de service pour l'un et 25ans pour l'autre, se retrouvent avec des salaires de 1600€ et 2000€ primes comprises, alors que Mesdames Attoungbré Hèlène et Touré Dominique, secrétaires depuis 27ans( pour ne citer que celles-là) se retrouvent avec des salaires de 1600€ primes comprises, Ally Coulibaly embauche de façon étrange et complaisante ses proches, ses amies, et ses connaissances à l'Ambassade pour des salaires exorbitants, au mépris du personnel et de tous.

LE VIEUX TOURE VASSIAFA, 13 ANS DE SERVICE, CRÈCHE AVEC 1000€/MOIS

Que dire alors du sort de Monsieur Touré Vassiafa, documentaliste qui en 13ans de fonction à l'Ambassade, touche un salaire de 1000€ sans aucune prime?
En cela, le cas de Madame Remarck née Medina Janine Marie qui touche en 9mois de service près de sept fois le salaire de Monsieur Touré, est révoltant et inadmissible tant cet écart traduit avec éloquence l'ampleur du copinage sous Ally Coulibaly. Et ce cas n'est pas un cas isolé de l'injustice flagrante et du mauvais arbitrage dans le traitement du personnel consulaire et diplomatique.
Nous tenons pour preuve les 2 personnes embauchées depuis le 19 Janvier 2011 et les 14 autres entre Février et Juillet 2011 (en plus des 100 formant déjà le personnel) par l'ambassadeur de d’Alassane Dramane Ouattara à Paris, peu de temps avant son départ pour la Côte d'Ivoire, pour se voir récompensé au poste de ministre de l’Intégration Africaine.

Au total, 16 employés en plus avec des salaires oscillant entre 2000 et 2500€ et 5 employés locaux renvoyés, en 19 mois de fonction comme Ambassadeur par Ally Coulibaly.
Citons pêle-mêle les cas de Camara Noémie Maimouna dite Fatim Camara (chargée de Communication et attachée de presse de l’Ambassade, embauchée le 19 Janvier 2011 pour un salaire de 2600€ plus 450€ de primes comprises soit 3000€ ou 2 Millions de francs CFA, en à peine 1 an et 10 mois de service.
Sachons tout de même que ce privilège lui est dû à cause du rang de sa sœur ainée, Kandia Camara, ministre de l’Education nationale dans le gouvernement d’Alassane Dramane Ouattara.
Parlons de Cissé Sahindou, simple agent de bureau(hic) à l'Ambassade, embauché depuis Juillet 2012 pour un salaire de 2000€ soit 1,3Millions de francs CFA. Pour mémoire, Cissé Sahindou est le président de la jeunesse du RDR en France. Il cumule donc 3 mois d'ancienneté à l'Ambassade et a déjà un salaire de 2000€/mois.
Monsieur Ally Coulibaly, cela s'appelle de l’arbitraire, de l’injustice et du mépris pour le personnel ancien.
Nous ne saurons clore ce chapitre "des emplois abusifs ou anti-datés" sur lesquels nous reviendrons dans nos prochaines publications, histoire de montrer à l'opinion nationale, aux contribuables et à Monsieur Alassane Ouattara, l'ampleur des magouilles financières, du copinage, de la corruption et du gaspillage des deniers publics, par son ambassadeur Ally Coulibaly, devenu comme on l’a dit plus haut Ministre de l'Intégration Africaine(hic), une promotion à nous couper le souffle.

2000€/MOIS CHACUNE, A RACHELLE ET SA COPINE, POURTANT DES DÉBUTANTES

Le cas de Atto Rachelle, fille de Mme Atto (militante affirmée du PDCI) encore en poste à l'Ambassade depuis + de 10 ans et alors qu'elle devait être rappelée depuis en tant fonctionnaire, est également intéressant.
Mme Atto s'est payée le luxe de faire embaucher depuis Juillet 2012, sa fille Rachelle et sa copine Esther au secrétariat du service culturel de l'Ambassade (Boulevard Suchet Paris 16e). Pire, ces édiles débutent directement avec 2000€ chacune, pour 3 mois d'ancienneté. Un record et un mépris royal envers les anciens qui broient du noir avec leurs maigres émoluments.
Rappelons à toute fin utile que l’Ambassadeur-Ministre Ally Coulibaly, à son arrivée à Paris, affirmait vouloir réduire fermement l'effectif de l'Ambassade afin de mieux maîtriser les dépenses et les charges inhérentes au bon fonctionnement de la Chancellerie. En clair, il devait réduire la masse salariale afin de faire des économies, un impératif. Aujourd’hui, on se rend compte qu’il a menti aux contribuables ivoiriens, qui malgré leurs réticences, ont voulu tester sa bonne foi. Ils ont eu tort. Aux belles paroles d'hier se sont succédées des actes irresponsables de gabegie qui rendent aujourd’hui l'atmosphère très lourde à l'ambassade.

ANCIENS ET NOUVEAUX SE REGARDENT EN CHIENS DE FAÏENCE. PROTÉGÉS ET NON PROTÉGÉS PRÊTS A EN DÉCOUDRE. LE RENDEMENT A LA BAISSE!

D’après nos informations de sources très confidentielles, les rapports sont devenus très conflictuels entre les membres du personnel. L’ambassade est aujourd’hui au bord de l’implosion. Anciens et nouveaux se regardent en chiens de faïence. Protégés et non-protégés se guettent, prêts à s’affronter. La méfiance est de mise. Le rendement du personnel est au rabais. Obtenir un simple document à l’Ambassade est devenu difficile, car le personnel n’est plus motivé. L’image de la Côte d’Ivoire en France s’en trouve dès lors ternie. Les européens et français qui arrivent à l’ambassade demander le VISA, sont souvent très mal accueillis. Sans parler de la méfiance qui s’est installée entre les ivoiriens et leur Ambassade. Il y a belle lurette que beaucoup n’y ont pas mis les pieds, car ils la qualifient d’Ambassade-RDR ou de Djoulabougou-sur-Seine.
Certains membres du personnel, ne supportant plus cet état de faits, demandent leur mutation dans une autre ambassade.

UNE SIMPLE SECRÉTAIRE DEVENUE DIRECTRICE DES RESSOURCES HUMAINES

Selon nos sources, Mme Ernestine Yodé épouse Beugré, responsable des ressources humaines(RH), et proche du RDR (le parti de A.Ouattara), qui a tenté d’alerter Abidjan sur le nombre pléthorique du personnel diplomatique à Paris, s’est vue proprement éconduire par le ministère des Affaires Etrangères. Elle est même accusée de susciter et d’entretenir ce nombre pléthorique. En effet, cette dame « licencie d’une main et embauche de l’autre ». Selon nos sources, elle licencie à tour de bras des employés auxiliaires d’une part, et fait rappeler manu militari des fonctionnaires alors qu'il fallait simplement qu’elle se montre convaincante et persuasive en tant que Responsable des Ressources Humaines, donc compétente devant l'Ambassadeur quant aux risques de grever le budget de l'Etat, et les dépenses publiques propres à la Chancellerie avec les nouvelles embauches.
Mais non! Elle montre à tous que son réel niveau professionnel est celui d'une petite secrétaire de la mairie de Daloa, à qui un ponte du Pdci-Rda dont elle était proche, a cru rendre service en la faisant entrer aux archives du ministère des affaires étrangères, pour finir aujourd’hui comme responsable des ressources humaines (DRH) à l'Ambassade de Côte d'Ivoire en France. Les ressources humaines, comme on le sait, nécessitent une formation spécifique dont les bases, les connaissances et autres compétences techniques s'acquièrent à l'Ecole Supérieure des hautes Etudes ou à l'Université.

BON ARRIVÉE AUX HUIT GENDARMES, TOUS DU NORD, A L’AMBASSADE, DANS LE CADRE DU RATTRAPAGE ETHNIQUE-SUR-SEINE

En attendant, obligation nous est faite de souhaiter la bienvenue aux 8 gendarmes(MDL), tous originaires du Nord de la Côte d'Ivoire et détachés à Paris dans le cadre d'un rattrapage ethnique sans doute pour 4 gendarmes rappelés sur Abidjan.

L’AMBASSADE TRÈS SALE CAR LA SOCIÉTÉ D’ENTRETIEN N’EST PAS PAYÉE DEPUIS 3 MOIS

Pour l'heure, les locaux de l'Ambassade sont très sales, parce que la société d'entretien attend d'être payée depuis 3 mois.
De plus, le personnel ancien menace de faire grève si la question des injustices et de l'arbitraire au plan salarial n'est pas traitée conséquemment, et résolue de façon efficace par les autorités.

CHRISTIAN VABE avec KONE SIAKA

Les commentaires sont fermés.