topblog Ivoire blogs

08/10/2012

Année scolaire 2012-2013: Des jours sombres à l'horizon!




IMG0454A.jpgL’année scolaire débutée le 17 septembre 2012 en Côte d’Ivoire risque d’être fortement perturbée. Et pour cause principale le non respect des engagements pris par l’Etat ivoirien depuis 2007. En effet, suite aux discussions entre le gouvernement d’alors et le personnel du secteur Education-Formation, un nouveau profil de carrière avec effet financier a été mis en place. Et que l’effet financier devrait renter en application le 1er novembre 2009. Ce qui fut fait mais en ne payant qu’en partie l’indice ajoutée. Avec la ferme promesse (documents signés à l’appui) du paiement du reste une fois le PPTE obtenu en faisant le rappel de tous les arriérés.
Mais grande fut la surprise chez les formateurs de constater un mutisme total du pouvoir actuel. Or l’administration est une continuité, c’est une règle, et cela est connu de tous. Pis Charles Koffi Diby, ministre de l’économie et des finances depuis le gouvernement Laurent GBAGBO et principal signataire de ces accords en tant que représentant de l’Etat nie et même renie aujourd’hui sa propre signature apposée au bas de ces documents. Suite à ce comportement qui frise le mépris face à la frange la plus importante des fonctionnaires de Côte d’Ivoire, tous les syndicats du secteur Education-Formation allant du primaire jusqu’au supérieur se sont réunis et ont décidé de la création d’une intersyndicale le 20 septembre dernier. Et des messages ont été lancés à l’ensemble des responsables syndicaux en leur demandant de se tenir prêts pour de futurs mots d’ordre concrets. L’année scolaire ira-t-elle à son terme ? A moins que le gouvernement ne respecte sa parole sans aucune autre condition. Les jours à venir seront donc déterminants !

Les commentaires sont fermés.