topblog Ivoire blogs

24/03/2012

Violences sexuelles : Un instituteur viole son élève de 5 ans


Violences sexuelles : Un instituteur viole son élève de 5 ans

sam, 24 mars 2012 - 9:26 Catégorie:Abidjan Business
Publié le samedi 24 mars 2012 | L'Inter - Pendant trois mois, un instituteur d`école a régulièrement sodomisé son élève, un garçonnet de 5 ans. Le crime n`a été découvert seulement que le lundi 19 mars dernier. Appréhendé, l`enseignant pervers a été déféré à la

Maison d`Arrêt et de Correction d`Abidjan en attendant d`être jugé. Face à ce phénomène qui prend de l`ampleur, la directrice de la promotion du genre au ministère de la Famille, de la Femme et de l`Enfant, Kaba Fofana qui a animé une conférence de presse pour dénoncer ce fléau le vendredi 23 mars à la salle de conférence dudit ministère sis à la Tour E au Plateau invite les parents à plus de vigilance: « Le ministère demande aux parents de protéger leurs enfants en leur prêtant une attention quotidienne. Il leur demande de ne pas les laisser à la portée d`individus aux mœurs douteuses. Avant le procès nous avons le scrupule à ne pas dévoiler le nom de ces individus », a-t-elle lancé. Plusieurs autres cas ont été signalés à savoir le viol de deux garçons de 2 et 4 ans par un quidam que la mère payait pour déposer ses enfants à l`école qui sont, selon la conférencière, actuellement sujets à des troubles psychologiques. Une fillette de moins de 2 ans violée par le voisin de quartier que dans son innocence, elle appelle le ``Tonton`` qui me fait piqure. Les cas sont ainsi multiples. Pour sa part, le ministère de la Famille, de la Femme et de l`Enfant invite les populations à ne plus accepter les règlements à l`amiable et de briser le silence afin que les coupables soient soumis à la rigueur de la loi. «Le ministère de la Famille, de la Femme et de l`Enfant qui a décrété la tolérance Zéro aux violences basées sur le genre et notamment les violences sexuelles, de plus en plus perpétrés sur des petits enfants innocents, réitère son appel à la mobilisation contre ces crimes aux relents de sorcellerie » a-t-elle martelé.

Germain DJA K

Les commentaires sont fermés.